Le RORO, notre nouvelle météo quotidienne

La météo, tout le monde connait,le taux d’audience est phénoménal, nous l’avons en direct sur nos smartphones et généralement en début de soirée,tout le monde se tait quand Mister Météo apparaît, comme si le moral du lendemain en dépendait…
Non je ne peux pas y croire !!
Mais si, mais si !!

L’outil s’est affiné dans le temps, et nous voilà donc partis avec des indices de confiance, des alertes rouges, des alertes oranges: attention demain risque de canicule sur Pouet Laval (très joli village au demeurant), rentrez les enfants, ne sortez pas les p’tits vieux, buvez de l’eau fraiche (mais pas trop), laissez les moutons à la bergerie…Légèrement anxiogène non, pour de la météo ?

De la même façon le phénomène RORO participe du moral de la planète .

RORO pour Risk On ou Risk Off, c’est la position psychologique des investisseurs : ils sont risk on, donc investissent ou risk off et donc se retirent.
C’est une nouvelle « maladie » des marchés:la pathologie du mouton de Panurge…Une simple nouvelle fait réagir l’ensemble des investisseurs.
Si jusqu’en 2008, la finance était régie par des connaissances pointues en économie, dites vous bien que depuis 3 ans (avec,entre autre, la gestion algorithmique), personne ne contrôle plus rien avec ce syndrome RORO.

————————– Le phénomène ————————
Au 20 heures on vous annonce que les marchés sont à la hausse:
** Les actions Société générale, Renault, Véolia Environnement…montent

Nous pouvons aller nous coucher tranquilles, la planète tourne en positif

Non ! Non !Madame, Monsieur !
Vous comprendrez facilement qu’entre la Société générale, Renault et Véolia, les domaines d’activités sont divers.Donc, sans annonce particulière des ces entreprises sur leur activité, il n’y a aucune raison que cela monte ou descende.Le santé des marchés n’est donc pas obligatoirement meilleure que la veille.
Simplement, un évènement s’est produit sur la planète :
** Annonce des stats de chômage en baisse au USA
** Des résultats d’election dans la zone Euro. Pas à Pouet Laval tout de même !
** Une grippe attrapée par Mario Draghi (Président de la BCE)…Oui sa santé et ses petits mots font très vite fureur sur les places financières…
** Du brouillard à Londres: les traders doivent prendre le bus surpeuplé. Ils vont arriver « nervous » au taff….
Et hop les marchés sont en RO-RO.

Sachez au passage que HSBC a inventé un indice pour mesurer la corrélation entre les annonces multiples et diverses et le phénomène RO-RO.
Comme quoi la haute finance essaye de comprendre pourquoi ils n’ont plus les manettes de leur PlayStation…
Rassurant, non ?

———————– et la météo dans tout ça ? ———————-

La société californienne Weather Underground a mis à disposition un outil en ligne pour entreprise afin d’améliorer ses ventes en utilisant les données météo.Le tracker (outil de stockage de données sémantiques) peut vous calculer la corrélation entre les chiffres de vente et les conditions météorologiques et peut être combiné aux outils de calculs que l’entreprise utilise.
En résumé, un jour de mauvais temps, un investisseur sera plus dans une dynamique « comment ne pas tout paumer » que dans une dynamique « comment en gagner un max! »

Vous qui pensiez la météo financièrement anodine !

———————- Conclusion pragmatique ———————-

Réveillez-vous ils ne contrôlent plus rien !!

Nota Bene

Une merveilleuse petite vidéo pour tout public (elle traite du RoRo, sisi!!!):
** le financier ayant lu mon article jusqu’au bout, ayant « 15 de tens » dès la 20 ième ligne va y retrouver son monde rassurant
** Les autres, vous comme moi, vous allez vous éclater la banane
** Je vous serais reconnaissant d’apprécier déjà le titre

edit: bon BNP Paribas a fait sauter le lien  Ce n’est plus par là

Le premier lecteur ayant suivi cette vidéo jusqu’au bout gagne le Yopman.com Awards

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *