Vos données personnelles, on en parle ? Le cas Cambridge Analytica par le Parti Pirate

Extrait de l’article du Parti Pirate France :

Nous voulions depuis un moment faire un communiqué ayant pour but de sensibiliser le public à la gestion des données personnelles. Les événements récents impliquant Facebook et Cambridge Analytica nous ont permis de nous appuyer sur un exemple concret d’utilisation abusive de données personnelles et de la nécessité de toujours augmenter le contrôle que les utilisateurs ont de leurs données. 

 

Données personnelles

Vous êtes probablement déjà au courant, mais une piqûre de rappel est toujours la bienvenue : la plupart des sites internets et des réseaux sociaux, mais aussi des magasins physiques que vous visitez collectent des informations à votre sujet. Ces informations peuvent être des données simples comme votre âge, votre genre ou votre adresse mais sont aussi et surtout des données plus complexes comme vos habitudes d’achat, vos heures de visite ainsi que les choses que vous aimez. Par exemple, la carte de fidélité d’un magasin physique est pour vous un moyen d’avoir des réductions sur certains produits, alors que pour le magasin elle est un moyen de collecter des informations sur vos achats. Le but est d’ensuite prédire vos préférences et la composition de votre foyer pour pouvoir vous envoyer des publicités ciblées. Il en est de même pour Facebook. Ce que vous postez, commentez et notez de votre humeur sont autant de sources de données. Les nouvelles icônes d’humeur sont des indicateurs bien plus précis que le basique « j’aime » qu’elles complètent maintenant. Tout cela renseigne Facebook sur ce que vous aimez ou détestez, sur votre état d’esprit actuel, sur vos opinions, etc. De plus, sachez qu’il n’est pas nécessaire d’être connecté à facebook.com pour que le réseau social récupère vos données : les boutons « Partager sur Facebook » que vous pouvez trouver sur de nombreux sites sont aussi liés à Facebook et y envoient des données sur vous. Ce qui fait que votre profil et historique de navigation internet sont aussi connus.

Toutes ces données sont ensuite traitées, échangées et/ou vendues à des entreprises dont le modèle commercial est d’engranger de grandes quantité d’information sur les utilisateurs, et ceci à but commercial. Ces données sont ensuite utilisées pour prédire le comportement des utilisateurs. Les prédictions sont généralement très précises et il est tout à fait possible, voire facile, de prédire, par exemple, vos orientations politiques et sexuelles, mais aussi votre personnalité ainsi que si vous êtes sujet à des crises de dépression ou d’angoisse.

Bien sur, cela vous passionne, vous pouvez lire la suite ici:

Cambridge Analytica et Données personnelles

L’article de Nextinpact sur le sujet

 

 

Merci

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *